On récupère vos collants usés ! Cliquez ici pour en savoir plus / Livraison offerte en France Métropolitaine dès 20€ d'achat ✨
Découvrez toutes nos matières
Algues naturelles

Le Seacell est une fibre artificielle composée d’un mélange de Lyocell est de poudre d’algues naturelles. Elle est 100% biodégradable. L’algue dont elle issue est une algue brune appelée Ascohyllum odossum (Géomon noir), récoltée dans les Fjords d’Islande. L’algue est récoltée une fois tous les 4 ans, et coupée au-dessus de la partie régénératrice de la plante. 

Cet ajout d’algues marine à une fibre de cellulose (le Lyocell) en tant que substance active confère au fil des vertus anti-inflammatoires et protège la peau. Des nutriments comme le fer, le calcium, le magnesium et la vitamine E sont libérés et échangés entre la peau et le tissu.

Bouteilles recyclées

Le rPET est l’alternative écologique du PET, plus communément appelé polyester. Le polyester est une fibre synthétique très utilisée, notamment dans les vêtements techniques ou de sport car il est résistant et extensible. Nos Chaussettes Essentielles en contiennent un pourcentage car c’est ce qui garantit leur solidité : les fibres de coton recyclé sont en effet plus courtes et plus fragiles que des fibres de coton vierge, et nécessitent donc d’être renforcées.

Le rPET que nous utilisons est recyclé à partir de bouteilles plastiques. Ces bouteilles proviennent en majorité d’Europe, mais elles sont rassemblées puis traitées en Asie car c’est encore là-bas que la plupart de nos déchets européens sont transformés.

Utiliser du rPET à partir de bouteilles plastiques permet de réduire les quantités de plastique dans l’océan ou dans les décharges. Un avantage écologique d’importance, quand on sait que 8 millions de tonnes de plastique finissent dans les océans chaque année !

Et sa production nécessite 59% d’énergie en moins par rapport au polyester vierge. De plus son utilisation contribue à réduire notre dépendance aux hydrocarbures.

Coton recyclé

Le coton recyclé est une alternative écologique au coton vierge. Il offre les mêmes qualités, à savoir : respirabilité, absorption et douceur au toucher.

Mais là où la culture du coton vierge utilise beaucoup d’eau, de produits chimiques, le tout sur des terres qui pourraient être cultivées pour d’autres usages (comme nourrir les populations locales par exemple), le coton recyclé permet d’employer ce qui existe déjà : les gisements de vêtements usés ainsi que les déchets industriels des filatures.

Ces déchets sont alors recyclés par un procédé mécanique : ils sont découpés, broyés et défibrés afin d’en défaire les fils qui les composent. Les fibres extraites sont alors torsadées en un nouveau fil, qui peut donner vie à un nouveau vêtement.

Le coton recyclé doit être mélangé à des fibres synthétiques, comme le polyamide ou l’élasthanne et/ou à du coton vierge. Pourquoi ?  Tout simplement parce que recycler le coton implique de ‘casser’ ses fibres, celles-ci sont donc naturellement moins solides que des fibres vierges. Un vêtement composé à 100% de coton recyclé s’userait beaucoup plus vite que s’il contenait d’autres fibres, plus longues et plus solides ! C’est pourquoi nos Chaussettes Essentielles, par exemple, contiennent un pourcentage de rPET (pour en savoir plus, consulter la fiche  » Bouteilles Recyclées « )

Coton supima

Le coton est une fibre végétale et biodégradable. Elle est très appréciée dans le prêt-à-porter car elle est respirable, absorbante, confortable à porter, et assure une bonne tenue des couleurs. Mais la production de coton est très gourmande en eau ainsi qu’en pesticide, c’est la raison pour laquelle, de manière générale, il vaut mieux privilégier ses alternatives : coton recyclé ou bien coton biologique. 

Le coton Supima est issue de la culture du coton de variété Pima qui ne pousse qu’aux Etats-Unis (au Texas et en Californie). Chez REV, nous l’avons sélectionné pour certaines de nos pièces car il est réputé être la meilleure qualité de coton au monde, grâce à ses fibres plus longues (35% de plus que la moyenne) qui en font un coton d’une grand qualité, durable et doux au toucher. 

Nos pièces confectionnées en coton Supima ont donc été pensées pour être particulièrement résistantes, afin qu’elles vous accompagnent dans votre quotidien le plus longtemps possible. 

Parce que chez REV, nous pensons que l’écologie ne passe pas uniquement pas l’usage de matériaux recyclés mais également par la durabilité : le plus longtemps chacun pourra porter ses vêtements, le moins de déchets textiles seront générés et notre planète ne s’en portera que mieux. 

Coton vierge

Le coton est une fibre végétale et biodégradable. Elle est très utilisée dans le prêt-à-porter car elle est respirable et absorbante, qu’elle est confortable à porter et a une bonne tenue couleur.

La culture du coton nécessite beaucoup d’eau et de produits chimiques. En 2015, 75% du coton était OGM, ce qui met en danger la biodiversité et la faune des alentours. Les pesticides et autres fertilisants polluent l’eau et les sols, et les travailleurs sont exposés à ces produits chimiques. C’est la raison pour laquelle, de manière générale, il vaut mieux privilégier ses alternatives : coton recyclé ou bien coton biologique. 

Chez REV, nous utilisons du coton vierge pour certain de nos produits, dont les fibres doivent être mélangées avec des fibres plus longues et plus solides, ou bien parce que ses alternatives écologiques ne sont pas encore disponibles dans toutes les variétés de teintes. Le coton que nous utilisons est certifié OEKO-TEX Standard 100 (ce qui signifie qu’il ne contient aucun produit néfaste pour vous), qui provient d’une filature italienne certifiée Better Cotton Initiative, une organisation à but non lucratif qui met en avant de meilleures pratiques dans la culture du coton. Notre objectif est de réduire autant que possible la présence de coton vierge dans nos produits et de favoriser des matières plus écologiques. 

Elasthanne régénéré

L’élasthanne est une fibre synthétique. Elle est réputée pour son élasticité, avec une résistance à 600 % d’allongement avant rupture… et le vêtement retourne à sa forme d’origine après étirement ! C’est pourquoi l’élasthanne est souvent mélangé à d’autres fibres, dans le but de leur apporter plus de confort : dans les jeans, il est souvent mélangé au coton par exemple.

Nos collants contiennent de l’élasthanne car c’est ce qui leur confère élasticité et résistance : si vos collants épousent et accompagnent facilement vos mouvements sans se ‘rompre’, c’est en grande partie grâce à lui.

Les bas contenant 100% de nylon et 0% d’élasthanne ont existé et existent encore, à la marge : mais le toucher, le confort et la résistance sont alors radicalement différents. Les bas sont plus rigides et n’offrent pas d’élasticité ‘seconde peau’, ils pochent aux genoux ou aux chevilles, ils peuvent comprimer ou bailler à la taille car ils ne s’adaptent pas à la morphologie de chacun.e. C’est la raison pour laquelle nous n’en produisons pas.

L’élasthanne contenu dans nos collants est régénéré. Tout comme le nylon que nous utilisons, il provient des chutes de fabricants de l’industrie textile. Aujourd’hui, cet élasthanne recyclé provient du Japon car c’est le seul qui réponde à nos critères de qualité. Notre prochain objectif : sourcer un élasthanne éco-responsable et de haute qualité… proche de chez nous ! 

Elasthanne vierge

L’élasthanne est une fibre synthétique dérivée du pétrole. Sa production est très polluante et c’est la raison pour laquelle il vaut mieux se tourner vers son alternative plus écologique : l’élasthanne régénéré. 

L’élasthanne est réputé pour son élasticité, avec une résistance à 600 % d’allongement avant rupture… et le vêtement retourne à sa forme d’origine après étirement ! C’est pourquoi l’élasthanne est souvent mélangé à d’autres fibres, dans le but de leur apporter plus de confort : dans les jeans, il est souvent mélangé au coton par exemple.

Nos chaussettes contiennent de l’élasthanne, car c’est ce qui leur confère élasticité et résistance : si vos socquettes s’adaptent à vos pieds et sont confortables, c’est en grande partie grâce à lui. Notre objectif : substituer à l’élasthanne vierge de l’élasthanne régénéré pour tous nos produits,  comme nous le faisons déjà sur nos collants. Les fils régénérés sont relativement nouveaux, et donc disponibles dans un nombre limité de titrages (c’est à dire, d’épaisseur) et de qualités qui ne nous sommes pas toutes disponibles immédiatement (surtout quand on est une petite marque), ou adaptées à tous les produits. C’est la raison pour laquelle on ne peut pas l’utiliser sur l’ensemble de nos produits d’emblée, mais on y travaille !

Le lavage en machine de l’élasthanne peut diffuser des micro-particules de plastique qui polluent les éco-systèmes. C’est la raison pour laquelle nous recommandons toujours de laver vos collants, ou tout vêtement en fibre synthétique, à protégé d’un filet de lavage ou d’une taie d’oreiller pour éviter les frottements du tambour de la machine, responsables de ces micro-plastiques. 

Lin

Le lin est une fibre végétale et biodégradable. Il est souple, confortable, absorbant et particulièrement agréable par temps chaud, car il apporte une fraîcheur naturelle.

Sa culture est peu polluante car elle est peu gourmande en eau et en pesticides. Elle ne nécessite pas d’irrigation, et sa fabrication (teinture, filage…) consomme peu d’énergie. De plus, elle ne génère pas de déchets car même les fibres qui sont trop grosses pour devenir du textile deviendront de la corde ou bien seront utilisées en papeterie. 

Pour toutes ces raisons, nous cherchons à augmenter le pourcentage de lin dans nos produits REV car c’est une fibre naturellement écologique, et qui se cultive proche de chez nous, en Europe !

Lyocell

Le Lyocell, aussi appelé Tencel, est une fibre artificielle produite à partir de cellulose, c’est à dire créée à partir de pulpe de bois. Le Lyocell est apprécié dans le prêt-à-porter pour sa grande douceur et son toucher soyeux, raisons pour lesquelles on l’appelle parfois ‘soie végétale’. 

Les forêts (pins, eucalyptus ou bambous) dont il est issu sont certifiées durables et consomment peu d’eau.

99% des solvants (non-toxiques) nécessaires à sa fabrication sont récupérés pour être réutilisés. Le Lyocell a donc un faible impact environnemental au cours de sa fabrication puisqu’il est produit dans une boucle quasi-fermée. 

Nylon régénéré

Le Nylon est une fibre synthétique de type polyamide, réputée pour son toucher doux, semblable à la soie, et sa durabilité. Chez REV, on utilise un fil de nylon recyclé, seule alternative écologique disponible aujourd’hui pour produire des collants légèrement transparents.

Notre nylon recyclé est issu des déchets de fabricants de l’industrie textile, situés dans le Nord de l’Italie. Ces déchets sont alors recyclés par des moyens mécaniques (sans produits chimiques, donc), pour donner naissance à un fil de nylon de très haute qualité, certifié GRS (Global Recycled Standard), Ecolabel EU et OEKO-TEX. Par rapport à la production d’un fil de nylon classique, cela permet de réduire considérablement notre consommation d’eau ainsi que nos émissions de CO2, sans compter la réduction de notre dépendance aux hydrocarbures.

Il est important de savoir qu’un tissu ou un fil peut être considéré comme « recyclé » à partir du moment où il contient un certain pourcentage de matière première effectivement recyclée… tout en étant mélangé avec d’autres composants vierges. Évidemment, plus le pourcentage de matière première recyclée est important, plus le tissu ou le fil est écologique. C’est la raison pour laquelle nous mettons tout en œuvre pour sourcer des fils avec le maximum de composants recyclés à l’intérieur, sachant que le pourcentage peut varier entre 60 et 100% de matériaux recyclés, car en-dessous de ce seuil, le fil ne peut pas être certifié « recyclé ».

Enfin, le nylon, qu’il soit recyclé ou non, présente l’avantage d’être recyclable… quasiment à l’infini. Si la filière nécessaire au recyclage des collants (et de la lingerie en général) n’a pas encore été créée, on sait que cela est possible ! Chez REV, on commence déjà à y contribuer, en organisant des collectes ponctuelles de collants usés qui vont servir à différents projets (artistiques, pratiques…) et en nouant des partenariats avec les organismes qui travaillent tous les jours pour que cette filière. En savoir plus sur les collectes

Nylon vierge

Le polyamide, ou nylon, est une fibre synthétique dérivée du pétrole. Il est réputé pour son toucher doux, semblable à la soie, et sa durabilité. Son processus de fabrication est polluant et énergivore : sa production relâche dans l’atmosphère des gaz à effet de serre comme l’oxyde d’azote ou l’oxyde nitreux (N2O), qui équivaut à 298 fois son poids en CO2. C’est la raison pour laquelle il vaut mieux privilégier son alternative plus écologique : le polyamide régénéré, comme c’est le cas pour nos collants. Les fils régénérés sont relativement nouveaux. Ils sont donc disponibles dans un nombre limité de titrages (c’est à dire, d’épaisseur) et de qualités. C’est la raison pour laquelle on ne peut pas l’utiliser sur l’ensemble de nos produits d’emblée, mais on y travaille !

Le lavage en machine du polyamide  peut diffuser des micro-particules de plastique qui polluent les éco-systèmes. C’est pour cette raison, que nous vous recommandons de toujours laver vos collants ( ou autres vêtements en fibres synthétiques) en les protégeant d’un filet de lavage ou d’une taie d’oreiller. Cette précaution permet d’éviter les frottements du tambour de la machine, responsables de ces micro-plastiques.